Appel aux dons

Reconnecter les enfants à la Nature aujourd’hui, c’est l’espoir pour demain qu’elle fasse pleinement partie de leur vie d’adulte.

  • Avec 8 000€ : nous achèverons notre classe extérieure et permettrons aux enfants de travailler au grand air. Nous pourrons planter 5 arbres supplémentaires dans notre cour/jardin.
  • Avec 12 000€ : nos élèves bénéficieront des apports pédagogiques d’un expert en biodiversité tout au long de l’année et planterons 10 arbres.
  • Avec 20 000€ : nous pourrons en plus construire avec nos élèves un mur végétalisé et lancer un grand projet de replantation de 1000 arbres dans une forêt dégradée de la région.

Tous dehors, du CAB, fait partie des lauréats de l’appel à projets Graines de Nature lancé par le Fonds Éducations Plurielles, La Fabrique des Colibris et BlueBees.

Pour plus d’information sur le projet

  • site: http://ecole-cab.com
  • ECOLE MATERNELLE ET ELEMENTAIRE BILINGUE

    48, boulevard Orloff 

    77300 FONTAINEBLEAU

CAB – Tous dehors !

Une école au cœur de Fontainebleau depuis 1972

Créé en 1972, le CAB (Centre Actif Bilingue) est une association de parents désireux de créer un lieu éducatif permettant à leur enfant de grandir dans un environnement ouvert sur le monde. A l’origine un jardin d’enfants, le CAB est aujourd’hui une école primaire accueillant 138 enfants, répartis en 8 classes

L’équipe enseignante invite les enfants à apprendre en manipulant, à utiliser leurs cinq sens et à être acteurs de leurs apprentissages. Notre éducation combine à la fois les valeurs de respect, de tolérance culturelle et individuelle, d’ouverture d’esprit, d’apprentissage actif et de bilinguisme et, aujourd’hui plus encore qu’hier, des valeurs respectueuses de cette Nature qu’il est urgent de préserver.

Nous avons élu domicile dans les anciens bâtiments EDF, en lisière de la forêt de Fontainebleau. Cette forêt, d’une superficie de 22 000 hectares abritant une grande variété de paysages, est un lieu mythique où sont nés les premiers chemins de randonnées et la première réserve naturelle forestière du monde. Un terreau idéal pour apprendre !

Nous avons déjà mené de nombreuses actions engagées pour la pédagogie dans la nature

1. Des ateliers dans et pour la nature

Nourrie au quotidien de toutes ces richesses, notre équipe pédagogique a à cœur de transmettre le goût de la Nature et du Vivant. Avec très peu de moyens nous avons déjà réussi à réinstaller la Nature dans le quotidien des enfants de l’école :

  • sorties en forêt de Fontainebleau : chaque fois, un thème spécifique est abordé : ramassage de végétaux, observation de traces d’animaux, observations géologiques, cours d’histoire…
  • cour / jardin : A la l’origine, les locaux EDF dans lesquels nous sommes arrivés offraient un parking en guise de cour de récréation. Avec le temps, la cour a été réaménagée et arborée.
  • mare pédagogique : En 2013, une mare a été construite. Elle permet aux oiseaux alentour de s’abreuver. Elle constitue un espace d’observation des insectes pour nos classes. Car les enfants ont rapidement compris qu’il n’était pas question pour nous d’y importer des espèces qui n’y seraient pas venues par elles-mêmes. Les végétaux qui l’entourent évoluent au gré des saisons enrichissant la connaissance du vivant de nos élèves.
  • nichoirs et mangeoires créés par les enfants sont désormais présents dans la cour.
  • plusieurs potagers mobiles permettent la plantation de plants de tomates, de plantes aromatiques, de plantes décoratives. Chaque classe engage des responsables pour assurer l’arrosage et le soin aux jeunes pousses.

2. La Nature dans les classes

Afin que la Nature ne reste pas cantonnée à l’extérieur, nous avons introduit en classe des temps autour du Vivant :

  • De retour de nos sorties en forêt, les enfants étudient ce qui a pu être prélevé (feuilles, fruits, écorce, mousse, champignons…). Cela leur permet de découvrir la variété des essences d’arbres, l’impact des saisons sur le vivant, l’interdépendance des espèces les unes avec les autres
  • Dans les classes, il y a des animaux. Chez les plus grands, des gerbilles qu’il convient de nourrir, soigner, observer. Chez les plus petits, l’observation du développement du papillon est l’occasion de nombreux échanges entre les enfants qui découvrent le cycle de la vie. Cette proximité quotidienne avec des animaux favorise le développement du sens de la responsabilité et de l’empathie chez les enfants.
  • Notre mare ayant été l’occasion de riches et parfois surprenantes rencontres, les enfants de retour en classe peuvent discuter / apprendre plus avant sur l’importance de l’eau dans le développement de la vie (insectes, algues, oiseaux…) et des dangers lorsque celle-ci est polluée. Pendant plusieurs années, un expert en biodiversité est venu complémenter ces apprentissages.

Nous avons besoin de vous pour aller plus loin et faire classe en Nature !

Le contexte sanitaire actuel a perturbé violemment les enfants et les enseignants dans leur quotidien et dans leurs relations à l’autre. Nous avons décidé de prendre cette pandémie comme une réelle opportunité pour notre école d’aller plus loin dans son engagement pédagogique au cœur de la Nature.

  • Construire une classe dehors : cet espace permettra aux élèves d’apprendre au grand air, limitant ainsi les risques sanitaires tout en ravivant leur concentration. C’est aussi un merveilleux outil pour diminuer leur niveau de stress,  stimuler leur autodiscipline, en plus de favoriser leur motivation, leur plaisir et leur engagement.
  • Construire avec les enfants un mur végétalisé : Un pan de mur entier a été libéré afin de planter les plantes endémiques de notre belle région. Ce sera l’occasion pour tous les enfants d’en apprendre davantage sur les espèces végétales, de gagner en autonomie et responsabilisation, tout en ayant la satisfaction d’avoir créé quelque chose de vivant de leurs mains.
  • Planter 10 arbres fruitiers avec les enfants dans notre cour/jardin : ce sera l’occasion de voir l’impact des saisons sur la floraison et la production des fruits et de créer de belles recettes à partir des fruits !
  • Engager les enfants pour la préservation de la forêt : nous ferons intervenir régulièrement un expert en biodiversité, qui conduira des projets dédiés avec les enfants (réalisation d’exposés sur les services rendus par la forêt, la biodiversité, la question du réchauffement climatique)
  • Nous ferons planter par les enfants 1000 arbres dans une forêt dégradée de la région en partenariat avec un organisme dédiée (comme Canopé ou Kinomé).

Pourquoi nous avons choisi le financement participatif

Bien que privée, notre école utilise tous ses fonds pour payer ses charges et monter des projets améliorant le bien-être des enfants. Avec la crise du COVID, les parents et donc l’école souffrent financièrement. Ce n’est qu’avec votre aide que nous pourrons parvenir à financer ce projet qui nous tient tant à cœur. Grâce à ce mode de financement, nous pouvons associer les parents à un public plus large que les seuls acteurs de l’école.

De plus, grâce à ce financement participatif, nous espérons rejoindre un réseau plus étendu d’acteurs dédiés à l’écocitoyenneté et à la protection de la Nature pour toujours pouvoir innover dans notre approche pédagogique en lien avec le Vivant.

A propos de l’équipe

Notre établissement est une école associative, gérée par un conseil d’administration composé de parents d’élèves, d’une équipe administrative et d’une équipe pédagogique.

Sur le terrain il y a 138 élèves et 13 enseignantes.

  • En maternelle: 4 éducatrices de jeunes enfants, 3 professeurs de langue
  • En élémentaire : 3 professeurs des écoles et 3 professeurs de langue

Amélie Mabille est la directrice actuelle. Titulaire d’un baccalauréat littéraire, d’un deug de droit et d’une licence de sciences de l’éducation, Amélie a été professeur des écoles dans le secteur public durant plus de 20 années scolaires, dont 5 ans en Zone d’Education Prioritaire. Enseignante en élémentaire au Centre Actif Bilingue, puis directrice du CAB depuis 2020, elle est engagée dans le développement de pédagogies centrées sur le bien-être, l’individualisation des apprentissages et la citoyenneté.